Domaine de Courcelles

84,50

Average score

Bottle Profile
Distillery Unknown
Origin Guadeloupe
Bottler Velier
Type Traditional Rum (artisanal column)
Alcohol By Volume 42%
Sugar Measured
Description 39 year old rhum agricole from Domaine De Courcelles, on the eastern half of Guadeloupe. It was distilled in January 1972 (the distillery was closed in the '60s, but the stills were moved and used for distillation again up until 1972) and bottled almost four decades later in June 2011.
Review 2

Rieviews

Review by "Serge" Score: 90

The Domaine de Courcelles distillery on Grande-Terre is inactive since 1972, so these are the very last batches. These casks had been forgotten in a warehouse until a merchant bought them all in 1998, and vatted them into a 'foudre' to stop evaporation until they were bottled in 2003. Domaine de Courcelles used to make rhum traditionnel (from molasses).

Nose: hey hey! Very aromatic yet not thickish at all, with notes of green bananas, chestnut purée, spearmint, something unexpectedly coastal (seaweed – yes) and just hints of saltpetre and fresh mushrooms. A little caramel as well and touches of aniseed (pastis) and mint. Wonderful nose, quite complex.

Palate: great! Maybe not as complex as on the nose but I like these spicy and grassy notes in the attack, all covered with honey, mint and liquorice. Gets then more ‘classic’, with some cane sugar, dried bananas and even more liquorice. Maybe hints of big fat prunes. Excellent.

Finish: medium long but quite sumptuous, silky yet firm, balanced, elegant…

Thoughts: I love this one and have stocked up.

Review by "Cyril" Score: 79

Le rhum présente une très belle couleur dorée tirant vers un léger ambré. Une très fine couronne se forme sur les parois et laisse tout de suite place à de nombreuses et épaisses larmes, qui à peine en phase descendante laissent place à de nouvelles, comme si à cet instant on pouvait déjà voir double.

Nose: Le nez est surprenant et très vivant pour un rhum hors d’âge, jusqu’à devenir déstabilisant au premier abord. Un nez fruité et minéral où se côtoient des fruits verts qui progressivement s’ouvrent sur une odeur gourmande de banane cuite, sur de la crème de marrons, mais aussi sur des notes terreuses et de sous bois humide, rafraichis par une brise anisée. Un nez très complexe et très intéressant à analyser tellement il est complet et changeant. il évolue sur différents registres et la dégustation est très agréable. Le repos semble une nouvelle fois le transformer vers des contrées plus épicées (épices plutôt douces, cannelle) et végétales fraiches (céleri, fenouil).

Palate: L’attaque est douce et moelleuse, et comme pour le nez nous sommes dans un registre tout autant végétal (herbacé) et fruité (fruits secs (bananes séchés) et fruits cuits), mais rapidement le rhum devient plus puissant et nous submerge d’épices (muscade, cannelle) et de boisé réglissé et riche en tanins ; ça devient rapidement amer, rendant l’ensemble assez robuste et loin des classiques plus doux et aériens. Une bouche pleine de caractère qui fait parler le temps de stockage du rhum au contact du bois, une bouche qui laisse penser que nous avons peut-être passé là la limite, ou en tout cas que nous n’en sommes pas loin, et même si cela donne de la tenue au rhum.

Finish: Le final est moyennement long mais le rhum reste en bouche un long moment. On est toujours sur le registre des épices et sur l’amertume des tanins très présents et bien ancrés. Même si la sortie est moins amère que prévu et délivre paradoxalement un côté soyeux qui fait passer la pilule.

Thoughts: Un rhum caractériel ! ne lui dites pas que son nez est charmant il vous le fera payer aussi vite qu’il entrera en bouche. Un nez plutôt jeune mais une bouche qui fait parler l’âge et qui se termine sur la dureté des tanins délivrés par le fût. Ce contraste fait quand même son petit effet et tout ce passe de manière plutôt élégante.

Return to list