Neisson 21

92,00

Average score

Bottle Profile
Distillery Neisson
Origin Martinique
Bottler none
Type Agricole Rhum (artisanal column)
Alcohol By Volume 45,3%
Sugar Measured
Description
Review 2

Rieviews

Review by "Cyril" Score: 95

21 ans, une éternité pour un rhum, et un cas plutôt unique tellement il est rare de voir un rhum vieillir autant. Pourvu qu’il respecte le terme, et pourvu qu’il vieillisse sur son île natale… loin d’être une évidence.

Nose: Le nez de cet extrêmement vieux rhum est excessivement ample, et évoque tour à tour la vitalité des premiers jours, les balbutiements des premiers pas heureux et naïfs, hésitants, jusqu’à l’accomplissement ultime, impertinent de maitrise, l’âge déraison ; la maturité à son paroxysme. Un nez n’aura jamais semblé aussi long et évocateur, charmeur et scrupuleux. Confondant soigneusement les souvenirs d’une jeunesse magnifiée avec l’âge, mâture, mixant de concert fruits exotiques, rôtis ou confiturés, mangue décrépies, confitures maisons ; Réminiscences de fleurs du jardins, confessions d’un chêne immortel, jusqu’à l’odeur réconfortante du cacao en poudre, moment immuable marquant les levés de 10 000 soleils, et l’évocation charnelle des épices ; même l’empyrem est volage et fruité

Palate: En bouche, les 21 années restent vivantes et vivifiantes, frugales et tropicales ; une tarte fumante aux abricots rissolés, la confiture d’orange posée sur la table, les mandarines emmaillotées de vanille, alignées dans une coupelle érodée en terre cuite. Un puits de souvenir et du vécu à faire craqueler l’écorce d’un chêne gâteux, délivrant un torrent cendré fossilisé au goût du jadis, et chocolaté ; et avec elle, les épices, grillées.

Finish: Un rhum Classieux et soyeux, avec respect ; et des épices qui dessinent même un pain fumant aux relents de miel et de cannelle, qui s’éterniserait même dans une finale savoureuse et nostalgique, classique mais classieuse, où la maîtrise règne naturellement, navigant parmi les attentes d’un rhum aussi jeune dans l’âme, mais si vieux dans les faits.

Thoughts: Un rhum qui parle, qui chante et qui pleure ; un livre ouvert sur un rhum qui vit et qui se meurt. pour lire l'intégralité de la note : http://durhum.com/neisson-21-ans/

Review by "Serge" Score: 89

Twenty-one’s already an old age for some rhum that’s totally matured in the Caribbean (and not, like quite a few rums, in the UK, Holland, Germany or France). Will this baby be too oaky?

Nose: we are, obviously, close to the 2004, but this one seems to be even more complex. For example, it’s got more floral notes (dandelions are obvious), as well as rather more fruit jams (mango). On the other hand, I find it rather less chocolaty, while it hasn’t got the parsley that I had found in its young sibling. Perhaps a touch of linseed oil, and certainly roasted peanuts. The jury’s still out…

Palate: bingo. Sure the oak starts to feel a bit, but there’s enough ‘stuff’ to balance it out, and to keep this amazingly fresh, joyful, and bright. Blood oranges, papayas, perhaps a touch of avocado, some dark tobacco (Gauloise, of course), and then more mandarin. Every time you’d think the oak would have the upper hand, there’s a zesty flavour that’s coming to the rescue. Fun.

Finish: rather long, perhaps a wee notch too oaky now – hence the fact that it’ll miss the 90-mark in my book – but otherwise always brilliant.

Thoughts:

Return to list